Aimants permanents

aimants-permanents

Ferrite ou Céramique

+ Faible coût, bonne tenue en température
– Faible puissance magnétique

Aluminium-Nickel-Cobalt (AlNiCo)

+ Faible coût, haute tenue en température
– Désaimantation par un champ externe faible

Samarium-Cobalt (SmCo)

+ Puissant, bonne tenue en température
– Fragile, coût élevé

Néodyme-Fer-Bore (NdFeB)

+ Le plus puissant
– Température limitée, fragile, coût élevé

Plasto-aimant

Les plasto-aimants sont obtenus à partir du mélange des matières premières utilisées pour la fabrication de certains types d’aimants ci-dessus avec des compounds plastiques. On combine ainsi les propriétés particulières des plastiques avec des caractéristiques magnétiques.

Elastomère magnétique

Les élastomères magnétiques sont obtenus à partir du mélange des matières premières utilisées pour la fabrication de certains types d’aimants ci-dessus avec des élastomères. On combine ainsi les propriétés particulières des élastomères avec des caractéristiques magnétiques.

Tableau comparatif simplifié des 4 types principaux

(à titre purement indicatif, pour votre besoin spécifique, nous consulter)
tableau

Br : Mesure de l’induction ou de la densité de flux persistante dans un aimant après aimantation. On parle de rémanence magnétique. L’unité est le Gauss(Gs) ou le Tesla (T). 1 Tesla (T) est égal à 10.000 Gauss (Gs) ou 1 Weber par m².
Hc : Avec la valeur de l’excitation coercitive Hc on peut savoir quelle est l’intensité du champ magnétique opposé nécessaire pour désaimanter complètement. Autrement dit, plus sa valeur est grande et plus l’aimant gardera ses capacités magnétiques quand il sera soumis à un champ de direction opposée. Il sera fait une différence entre l’excitation coercitive bHc d’intensité de flux et l’excitation coercitive jHc de polarisation. Si l’aimant est plongé dans un champ contraire de valeur bHc, il n’y a plus de flux magnétique visible. L’aimant lui-même est toujours magnétique, les champs s’annulent simplement. C’est seulement si l’aimant est soumis à un champ contraire de valeur supérieure à jHc qu’il perdra son aimantation. L’unité est le Oersted (Oe) ou l’ Ampère/mètre (A/m). 1 Oersted (Oe) correspond environ à 79,577 A/m.
BH max : Terme de densité d’énergie complète. Plus haut est le nombre, plus puissant est l’aimant. Ce produit représente l’énergie maximum qui peut être emmagasinée dans un aimant. Le produit énergétique maximum est la surface du plus grand rectangle inscrit dans le cycle d’hystérésis du matériau. L’unité utilisée est le Méga Gauss Oersted (MGOe) ou le Kilo Joule par mètre cube (KJ/m³).
T coef Br : L’induction magnétique change en fonction de la température. -0.20% signifie que pour une augmentation de température de 100 °C, l’induction magnétique diminuera de 20 %.
T max : Température maximale à laquelle l’aimant fonctionnera sans détérioration (réversible).
T Curie : Température de Curie, température à laquelle l’aimant sera complètement désaimanté. Si l’aimant est chauffé entre T max et T Curie, il se remettra partiellement, mais non entièrement (non réversible).